MELANCHOLIA


2011 (français , danois , suédois , allemand) – Réalisé par Lars VAN TRIER

Durée : 02h10min

Avec Kirsten Dunst (Justine), Charlotte Gainsbourg (Claire), Kiefer Sutherland (John) …..

Genre : Science fiction , Drame

MELANCHOLIA

 Synopsis : À l’occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre. Cependant le mal-être de la jeune mariée augmente et s’en remet aux bons soins de sa sœur …

 ****

MELANCHOLIA

Le film est scindé en deux parties, « Justine » et « Claire » du nom des deux soeurs, qui  mettent en opposition les deux caractères. Dans la première partie, Justine, tout juste mariée, est gagnée par le mal-être et la dépression, tandis que Claire mène les choses avec son mari.

 MELANCHOLIA

Dans la deuxième partie, Claire, on retrouve les deux soeurs et on voit Justine remonter la pente à mesure que Mélancholia se dirige vers la Terre tandis que Claire même si elle reste courageuse pour sa soeur et son fils, cède au sentiment de panique qui monte peu à peu. face à la fin inéluctable.

 On aime ou on n’aime pas Lars Von Trier mais force est de constater que ce film est magnifique, avec sa photographie somptueuse et soignée, et on pourrait presque parler de succession de toiles. Si certains ont fait référence à Dali, ils ont furieusement raison, car la flamboyance, le désenchantement de celles-ci font en effet penser aux toiles du Maître.

D’aucuns se plaignent de la lenteur du film – et certes, c’est vrai, mais c’est le rythme nécessaire à ce sentiment d’attente oppressante appuyé par la musique symphonique et puissante de Wagner.

 Ici, des mentions spéciales à décerner : Kirsten Dunst (Justine) n’a pas volé son prix d’interprétation reçu à Cannes,  Charlotte Gainsbourg (Claire) est remarquable et aurait mérité une distinction tant son interprétation est énorme ; mais l’honneur est sauf, Kirsten Dunst a rendu hommage à sa collègue …

Vous l’aurez compris, laissez vous tenter par Melancholia, sa beauté tragique et picturale. Les amateurs de Blockbusters passeront leur chemin çà me parait évident. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s