RAAZ, LE MYSTERE CONTINUE …


2009 (INDE) – Réalisé par Mohrit Suri – Durée : 02h17

Avec : Kangana Ranaut (Nandita) Adhyayan Suman (Yash), Emraan Hashmi (Prithvi) ….

ACCUEIL

L’histoire : Nandita est un jeune tACCUEILop model qui revient sur les podiums après avoir été un temps en dépression et s’être séparée de Yash, jeune vidéaste reporter. Ce dernier, pourtant, profite d’une remise de récompense pour son documentaire sur les supersitions et sectes, pour faire une déclaration publique à la jeune femme, qui retombe dans ses bras, ce qui va l’emmener bien plus loin qu’elle ne voudrait.

ACCUEILPrithvi quant à lui, est un jeune artiste peintre tourmenté qui outre son talent, possède aussi un don extraordinaire : il peut voir l’avenir de certaines personnes. Lui-même ne choisit pas ses sujets, ce sont des visions de parfaits inconnus qui l’assaillent à des moments où il s’y attend le moins. Ses dernières visions lui ont révélé l’avenir de Nandita qu’il n’a jamais rencontré et cet avenir s’annonce assez funeste pour que Prithvi décide d’aller la prévenir du terrible danger qui la guette…. 

Au fil du temps, Nandita et Prithvi découvriront quel est le lien entre eux, et par quel étrange hasard (ambitions ?) le triangle amoureux qui se forme va devenir le triangle de l’horreur….

NANDITA RAAZ

Raaz, le mystère continue, reprend les codes du bollywood classique, un garçon, une fille, une histoire d’amour, des chansons et des chorégraphies, mais ici, le propos était d’explorer l’étrange, à l’instar de « Ring », « The Eye » et autres « scream movies ».

Pour ce faire, le réalisateur prend comme thème l’opposition entre une Inde moderne tournée vers la logique et le fait scientifique, et une Inde encore profondément ancrée dans ses croyances et ses superstitions pour nous proposer ce thriller surnaturel peu commun.

Avec un scénario très habile on est embarqué malgré la dure mise au taf de Kangana Ranaut (Nandita) et Adhyayan Suman (Yash) mais qui réussisent à trouver leurs marques et sont de plus en plus à l’aise avec le genre à mesure que l’histoire se déroule, alors que Emraan Hashmi d’emblée donne corps à son personnage, Prithvi, et nous propose une très forte interprétation, contribuant ainsi en grande partie à la réussite du film.

Bref, une très belle curiosité qu’il ne faut pas rechigner à découvrir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s