TOTAL RECALL



2012 (CAN/USA) – Durée : 2h 1min

Réalisateur : Len Wiseman

avec :  Colin FarrellKate BeckinsaleJessica Biel plus

Genre  :  Science fictionActionAventure


Synopsis
:
Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s’évader de sa vie frustrante. L’implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l’échappatoire idéale. S’offrir des souvenirs d’agent secret serait parfait… Mais lorsque la procédure d’implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police.

Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine, et très vite, la frontière entre l’imagination et la réalité se brouille : Qui est réellement Quaid, et quel est son destin ?

Len Wiseman propose une autre adaptation de la nouvelle de Philip K. DICK, déjà portée à l’écran en 1990 avec dans le rôle principal Arnold Schwarzengger épaulé dans l’aventure par la blonde Sharon Stone et la brune Rachel Ticotin.

L’opus 2012 est plus une nouvelle adaptation de « Mémoire programmée » qu’un remake à proprement parler :  plus plausible et à priori plus fidèle au texte, cette mouture base en effet son action sur la Terre entre autres et bénéficie d’un très beau visuel grace aux nouvelles techniques.

Néanmoins, on déplorera le manque de constance dans le rythme du film, et, encore une fois,  le coté peu approfondi de l’ensemble, et des prestations qui auraient pu être bien meilleures :  Kate Beckinsale  est transformée en obsédée de la traque et de la gachette limite psychopathe, et  Jessica Biel  ne parvient pas à faire oublier Rachel Ticotin  mais a le mérite de proposer une « Mélina » forte, mais avec plus de douceur. Côté garçons, Collin Farrell …. bah c’est Collin Farrell, et Bill Nighy est clairement sous-exploité, comme chef de la résistance.

Ceci étant, il faut bien reconnaître que Bryan Cranston (le « père » de MALCOLM) se démarque et surprend en incarnant un Vilos Cohaagen actif et combattif.

Se laisse regarder, mais le fond n’accroche pas plus que çà et donne vite envie de revoir la mouture « Schwarzenegger », qui pour être kitch, est nettement mieux construite et tellement plus embarquante ! …

Vous l’aurez compris, même si il y a quelques distance avec l’oeuvre littéraire, quand il y a un vrai et solide scénario, çà fait toute la différence.

3 réflexions au sujet de « TOTAL RECALL »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s