IRON MAN 3


USA/CHN   (2013)) – Durée : 2h 11min

Réalisateur : Shane Black

Avec : Robert Downey Jr.(Tony Stark) , Gwyneth Paltrow (Pepper Potts) , Don Cheadle (James Rhodes) .. plus

Genre : Action , Science fiction

affiche iron man 3

Tony 1Synopsis :  Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?  Tony devra encore une fois lutter contre ses propres démons pour sauver son « univers ».

********

a_IRON_MAN3_1441243g« Est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme » ? C’est la grande question  à laquelle Shane Black se propose de répondre pour la troisième aventure du plus charmeur et sémillant des miliardaires et superhéros :  Tony Stark. L’enjeu de l’opus est en effet de voir le héros se débattre avec des questionnements existentiels qui vont bouleverser sa vie, jusqu’à pratiquement mettre en péril son couple, le rendre vulnérable et à la merci d’un enfant, une sorte de mea culpa, car au fond, qui est responsable de quoi ?  Au final, le réalisateur a su trouver un équilibre entre les deux faces de Stark,  le solaire et le sombre, ambivalence qu’on retrouve dans tout du film.

Mené tambour battant avec un rythme constant et soutenu, servi par des effets spéciaux impressionnants, un scénario malin et accrocheur, Iron Man 3 ne laisse pas de répis au spectateur, jusqu’à la conclusion de l’aventure. Le tout est servi par un Robert Downey Jr tel qu’en lui-même, c’est à dire excellent, Gwyneth Paltrow étonnante et un Ben Kingsley qu’on attendait pas là ….  et mention spéciale pour Guy Pearce, un premier temps bluffant, méconnaissable et ambigu à souhait.

Bref, vous l’aurez compris, avec un casting haut de gamme, une excellente interprétation, une image et un son impeccable et une histoire maline et bien orchestrée, c’est le blockbuster incontesté de ce printemps qui hisse la franchise à un très haut niveau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s