ORGUEIL ET PREJUGES ET ZOMBIES


 

 

Date de sortie 16 mars 2017 en VOD (1h 48min)
Nationalités Américain, Britannique
 

SYNOPSIS

L’Angleterre, époque pré-victorienne : Depuis une cinquantaine d’années l’Angleterre subit une mystérieuse épidémie et des morts-vivants battent la campagne, dévorant les vivants pour prolonger leur existence et contaminant ceux qu’ils ne tuent pas immédiatement. Londres est entourée d’une muraille colossale et divisée en quartiers étanches, l’armée stationne dans les campagnes les plus infectées, comme le Hertfordshire, le Derbyshire ou l’Essex.

C’est dans le premier comté que Mr Bennet, dont le but dans la vie est de maintenir ses filles en vie, a fait en sorte qu’elles soient formées aux arts martiaux et à les perfectionner en les envoyant en Chine au Monastère Shaolin,et en faisant construire un dojo familial : Le « Pentagramme de la mort ». Mrs Bennet, elle, voudrait voir ses cinq filles mariées, aussi se réjouit-elle de l’arrivée à Netherfield de Mr Bingley, un jeune riche voisin, et de son meilleur ami, le froid Colonel Darcy…..

***********

Le réalisateur s’est lancé dans une aventure un peu culottée, celle d’adapter Orgueil et Préjugés et Zombies (Pride and Prejudice and Zombies), un roman de l’écrivain américain Seth Grahame-Smith paru en 2009, dont l’objet est de prendre le roman classique Orgueil et Préjugés, et de le transformer selon le principe du mashup pour inclure des éléments des fictions modernes sur les zombies et les ninjas.

Il relève bien le gant car on se régale à retrouver près de 90 % du texte de Jane Austen, les costumes d’époque, les coiffures et attitudes (éléments qui pourraient faire croire à une énième adaptation du roman d’origine de 1813), et on apprécie le dosage assez bien équilibré entre le film d’époque (costumes), le film d’horreur (grosse emprunte de « la nuit des morts vivants ») et le film d’action.

Enfin, la réussite tient également au casting haut de gamme sollicité : entre Môssieur Charles Dance (M. Bennet) et Lena Headey (Lady Catherine de Bourgh), on donnera une mention spéciale pour Lily James (Elizabeth) et Sam Riley (Darcy) qui ont très bien su rendre l’atmosphère pré-victorien de l’intrigue, et à Matt Smith (notre doctor Who) qui donne des moments d’humour en incarnant un révérent Collins quelque peu barré mais sympathique.

Vous l’aurez compris, c’est une transposition inter-genres, sortie directement en dvd-blu-ray/VOD, très bien orchestré et interprété, et si ce n’est pas le film du siècle, c’est quand même une belle petite pépite à découvrir.

 

 

.

2 réflexions au sujet de « ORGUEIL ET PREJUGES ET ZOMBIES »

  1. Arwen le retour, enfin. Avec un film que je n’ai pas vu (en attente sur ma pile de films à voir depuis un bon moment). Je vais m’empresser d’aller découvrir cette pépite, alors. 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s